Le club
Le TCB en images
Bureau
Contacts
Classements
S'inscrire
Ecole de tennis
Cours adultes
Tournois
Equipes jeunes / adultes
Masters
Actualités
Evènements
Interview du Président du TC Baziège - Gérard Schwenke
Propos recueillis par Claude Caron - juin 2021
1ère question avant de commencer, on vous appelle Président ou Gérard ?
On m’appelle Gérard, le tutoiement est de rigueur entre sportifs
Nous venons de vivre 2 années compliquées pour ne pas dire noires, à cause de la pandémie, comment se sera finalement déroulée cette saison 2020-2021 ? Les cours, les compétitions ? Peut-on quand même tirer du positif ?
Les deux saisons avec la pandémie nous ont contraints à modifier régulièrement l’organisation de l’école de tennis.
Il faut saluer le travail supplémentaire intense qu’a dû fournir Stephan Martinasso pour que les élèves puissent suivre leurs leçons. Il faut aussi remercier les parents qui se sont pliés à ces changements, et qui ont chaleureusement et à maintes reprises remercié le club pour sa réactivité.

Pour les compétitions, c’est la mort dans l’âme que nous avons annulé nos tournois faute d’autorisation d’utiliser les installations, même si de l’avis général l’interdiction de jouer sous les couverts nous a semblé dénuée de fondement.
Les compétitions départementales et régionales par équipe ont été annulées, seules le championnat individuel a pu être relancé début juin.
Début septembre, commencera la nouvelle saison, 2021-2022, est-ce que l'on peut s'attendre à des changements, quels sont les projets à venir ?
Sauf reprise de la pandémie, la saison 2021/2022 sera normale.
Les inscriptions commenceront le 28 août à la maison du tennis, une seconde séance se tiendra lors du forum communal des associations.

Début septembre commencera le challenge Emile Hermet pour les joueuses et joueurs NC et 4ème série.
Début octobre commencera le championnat sénior + pour les joueuses et joueurs de 35 ans et plus.
En même temps commencera la phase club des individuels NC et 4ème série dames et hommes.
Inscriptions le 28 août et lors du forum communal des associations
Tu es au club depuis des dizaines d'années, on ne compte peut-être plus, tu l'as vu grandir, évoluer, quel est ton regard sur ces années écoulées ? Quels souvenirs gardes-tu ? Certains te restent en mémoire en particulier ?
J’ai pris en main les destinées du club en 1989, suivant ainsi Pierre BERTHET.
Durant toutes ces années nous avons eu à cœur de toujours faire mieux.

A mes débuts, le club c’était surtout l’œuvre de Claudie et Louis Martinasso, et aussi de Monique Louis.

Et puis la municipalité, conduite par M. Jean Jacques DURAND, a initié la construction des courts plaine d’Amont, puis leur éclairage et enfin la construction du club house par les bénévoles, la municipalité ayant financé les matériaux.

Je me souviens du premier tournoi open, du camping-car servant de club house prêté par Annie ANDRES.
Et puis surtout le combat pour obtenir des courts couverts pendant une vingtaine d’années.
Comment imagines-tu les années à venir ? Quels seraient tes souhaits pour le club et les adhérents ?
Les années à venir seront très belles avec nos couverts et des gens heureux de jouer sur les installations.

L’avenir se construit avec des projets, le bureau a mis en œuvre le projet de construction de deux courts de Padel pour élargir le panel de nos activités, et offrir aux habitants de Baziège une activité ludique très conviviale.

Si nos prévisions budgétaires se confirment, nous pourrons continuer à offrir des prestations de qualité à un tarif parmi les plus bas du secteur sud-est toulousain.
Le bureau a mis en œuvre le projet de construction de deux courts de Padel
Baziège est en train de bouger, de nombreux projets immobiliers sont à venir pour 2022-2023, est-ce qu'aujourd'hui nous sommes prêts à accueillir 10, 20, et peut-être même 50 adhérents de plus ? Ou devons-nous dès maintenant prévoir une évolution ?
Nous sommes conscients de l’augmentation rapide de la population de Baziège, cependant tous ces nouveaux ne joueront pas au tennis tant l’offre variée de sports et activités est grande dans notre très dynamique commune.

Nous saurons organiser les plannings pour que l’ensemble des adhérents du club puisse pratiquer le tennis. Il faut se souvenir que nous avons par le passé accueilli 225 adhérents sur deux courts, cela ne semblait pas poser de problème.

Si malgré tout l’augmentation s’avérait trop importante, de l’espace a été réservé par la commune pour la construction de courts supplémentaires dans le cadre de l’aménagement de la plaine d’Amont.
Au niveau national, la Fédération a depuis février un nouveau Président, Gilles Moretton, doit-on s'attendre à des changements à notre niveau, dans la formation au sein des clubs, des compétitions, etc. ?
La nouvelle équipe dirigeante de la FFT nous ouvre des perspectives au travers de son programme. La FFT va orienter sa politique vers les clubs, mais aussi vers une approche différente sur le haut niveau de nos joueurs nationaux et internationaux.
Plus de chasse aux petits prodiges qui gagnent un tournoi à 16 ans et qui disparaissent en entrant dans le circuit WTA ou ATP.

Nous sommes une grande nation du tennis qui, contrairement à la majorité des pays, est capable de présenter plusieurs joueurs dans les vingt premiers mondiaux.
Nous sommes une grande nation du tennis
Le mot de la fin ?
Notre club est une belle association, notre sport véhicule des valeurs élevées.
Cette image que nous véhiculons à Baziège est le fruit du travail du bureau du tennis.

Je fais pleinement confiance à cette équipe pour continuer dans ce que nous faisons le mieux, bien s’occuper de nos adhérents, et de faire évoluer le club à son meilleur niveau.